mosaic_300

Itinéraire du Bas Latium

Ostia > Circeo > Terracina > Ventotene > Sperlonga > Gaeta

mosaic_300

Notre itinéraire démarre sur le site archéologique de Ostie, le premier port maritime de Rome. Les dimensions imposantes et l’efficacité de la structure urbaine de cette colonie maritime, extraordinairement bien conservée, en font percevoir l’importance.

Nous poursuiverons sur les traces du voyage d’Ulysse dans l’Odyssée, un itinéraire riche en stimulations visuelles et qui réveille la passion pour les mythes : le profil de la magicienne Circé que la forme du mont homonyme évoque, ou bien encore le mythe de Polyphème représenté par les grandioses sculptures que l’empereur Tibère fit aménager dans sa villa maritime.

Mais une large place sera également faite aux plongeons et au relax sur la splendide et mélancolique Ventotene, l’île/prison qui fut dans l’antiquité un lieu de confinement et de segrégation des femmes romaines dissidentes.

Le voyage archéologique s’accompagne de la découverte des villages pittoresques du littoral pontin comme San Felice Circeo, Terracina et Sperlonga où il sera possible de déguster les produits typiques du terroir et de visiter les ateliers d’artisanat.

L’itinéraire s’achève à Gaeta, la première ville en descendant vers le Sud appartenant au Royaume des Bourbons avant l’unification de l’Italie. Là s’arrète le Latium et commence la Campanie, là les Romains cèdent le pas à la Grèce.

En savoir plus!

mosaic_300

Itinéraire Napolitain

Pouzzuoli > Procida > Baia > Naples > Ercolano > Oplontis > Capri

mosaic_300

Loin du vacarme de la Capitale, le littoral de la Campanie avec son climat doux, ses eaux thermales, la prospérité de son terroir et la tradition culturelle raffinée de la Grèce, représentait pour Rome une véritable oasis de paix, au point de s’attirer le surnom de « Campania Felix », la Campagne heureuse. Nous visiterons les villas « d’otium » de Posillipo et Capo di Sorrento pour jouir de la beauté du paysage qui, hier comme aujourd’hui, laisse sans voix..

L’itinéraire se poursuit à la découverte de certains des sites les mieux conservés de l’antiquité romaine: Herculanum et Oplontis, protégés pendant des siècles par une épaisse couche de cendres volcaniques et Baia, lieu exclusif de villégiature dans l’antiquité, écroulée sous le niveau de la mer à cause du phénomène volcanique du bradyséisme. Là nous attend une expérience unique et émouvante: une plongée à seulement 3 mètres de profondeur pour découvrir des statues et des mosaïques englouties.

Nous dormirons sous les étoiles dans la baie de Misène, à coté de Pozzuoli, où se trouvait dans l’antiquité le principal port de Rome. De là nous pourrons observer le Vésuve exactement comme le fit Pline le Jeune qui nous raconte « en direct » la terrible explosion de l’année 79.

Nous rejoindrons enfin Capri, l’île des Sirènes, la plus sophistiquée et prisée des îles de la Campanie. Pour qui le souhaitera il sera possible de monter jusqu’à la Villa Jovis, sur le sommet du Mont Tibère, à 334 mètres au dessus du niveau de la mer. De là Tibère regnait sur l’empire, embrassant d’un regard le littoral de la Campanie, ses îles, le golfe de Naples, la péninsule de Sorrento jusqu’aux terres lointaines du Cilento.

En savoir plus!